Barouxland

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 5 juin 2015

Pierre Subleyras et le Rococo

28037_p0006312.002.jpg

Le Rococo est un mouvement artistique européen du XVIIIème siècle. Il se développe de 1730 à 1758 essentiellement en Allemagne, Autriche, Italie, Espagne, Portugal. Il suit le mouvement Baroque en sachant montrer un style plus adéquat pour les églises et lieux sacrés. Et vient avant le néo-classique (1760) qui est beaucoup plus austère et touche aux canons de l'Antiquité. Le Rococo c'est surtout de l'architecture. On pourrait décrire l'architecture Rococo comme un doux mélange entre l'architecture et la décoration avec pleins de dorure partout. Le terme Rococo est lui aussi un mélange. Il est l'association de rocaille qui est un ornement imitant les rochers et les pierres, ce que l'on appelle aujourd'hui du toc, et de baroque soit baroco en portugais. Le Rococo en peinture c'est quoi ? Ce sont des couleurs pastels qui peuvent piquer un peu les yeux et des formes incurvées. Ca c'est pour le côté picturale. Vous allez me dire, ok, mais qu'est ce qu'on peint principalement comme tableau pendant le rococo ? Je répondrais bien que tant que ça pique les yeux, c'est rococo. Mais ce serait injuste. C'est tout de même un mouvement artistique à part entière. Alors vous me croirez, vous ne me croirez pas, sous le rococo on peint des scènes coquines et lestes (pour l'époque bien sur). Tout est dans la connotation. Puisqu'en général au premier abord on voit des scènes pastorales et des promenades de couples aristocrates.

Lire la suite...

dimanche 17 mai 2015

The Walking Dead

Juste cinq lignes (enfin sur mon brouillon ça fait cinq lignes) sur The Walking Dead. On se fiche que se soit le comics ou la série, parce que ce que je vais répéter dix fois se passe de la même manière dans les deux formats. Vous l'aurez deviné je vais utiliser une technique d'Oulipo. Plus particulièrement celle que Raymond Queneau utilise dans son livre Exercices de style.

Lire la suite...

lundi 11 mai 2015

Peut-on éclairer avec de la boue?

Je suis partie de la citation de Jacques B. Bossuet disant, Dieu qui foudroie par la lumière, peut aussi quand il lui plait éclairer avec de la boue.
C'est alors très vite que m'est venue cette question, Peut-on éclairer avec de la boue? (Au sens propre du terme). Mais il me fallait prendre en compte tout les paramètres pour pouvoir réaliser quelque chose qui tient la route. C'est pour cela que je ne me suis pas simplement faite éclabousser par de la boue, par une personne X. Donc éclairer par de la boue, oui, mais par qui? Et bien Dieu.
Dieu on le voit jamais, on fait des guerres en son nom, on le retrouve sur un toast un matin à la sortie du grille pain, mais il a même pas sa tête sur son meilleur best-seller qu'est la bible. Dieu, c'est un peu un fantôme. Les fantômes on peut rentrer en contact avec, sous forme de séances de spiritisme. N'étant pas prêtre exorciste, médium, ou madame Irma, j'ai employé pour mon expérience une sorte de table de ouija* pour rentrer en contact avec Dieu.

Une première expérience (et qui devait être l'unique) m'avait mener dans des baraquements en ruines ou jadis étaient entassés des poussins pour finir engraisser et manger. Ma table de ouija était constituée de quatre gros pétards sur lesquels j'avais inscrit au préalable, Bonjour, Au revoir, Oui, Non; Vingt six pétards de tailles médiums, A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z; Et de dix petits pétards, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10. Les quarante pétards étaient ensuite placés dans un récipient de 55cm de diamètre, puis recouvert de boue. (Rectification, j'ai d'abord mis la boue dans le récipient puis j'ai disposer les pétards.) Dans une combinaison constituer de sacs poubelles de 10L je devais poser un genou à terre, et allumer les pétards avec un lustre constituer de quarante allumettes. Par la suite je me présenter au dit Dieu en lui présentant ma démarche, et les pétards devaient exploser et m'éclabousser, laissant ainsi mon ombre en négatif sur une toile que j'avais placé juste derrière moi. La ressemblance avec les ombres que l'on retrouve sur les murs des maisons à Hiroshima aurait pu être frappante.
Mais tout ça est resté en théorie, en vrai l'expérience a complétement merdé. rien que l'installation des pétards m'a fait perdre 50% des chances de réussites de l'expérience. Certains se sont noyés entre leurs installations et le temps que j'aille chercher le lustre à allumettes et que je l'allume. Le lustre à allumettes aurait pu révolutionner le monde des lustres ou je ne sais quoi. Malgré le fait que j'avais préparé un petit feu à côté de mon lieu d'expérience pour pouvoir allumer toutes les allumettes le plus vite possible... Une seule allumette s'est allumée. Malgré tout un pétard s'est allumé. Un des plus gros. Mais je ne sais pas si c'est Bonjour, Au revoir, Oui ou Non. De plus la boue ne m'as pas éclabousser comme prévu, et il n'y a que trois gouttes de boue sur la toile.
L'expérience étant désastreuse, je vais supposer que le pétard qui a explosé et m'a donné des acouphènes jusqu'à la fin de mes jours, est le pétard Non. Ceci me permet de conclure qu'on ne peut être éclairé avec de la boue. Même que sur ce coup, c'est Dieu qui l'a dit et que les voies du Seigneur sont impénétrables.

Je dois cependant avouer que je suis resté frustré du résultat de la première expérience, en plus j'ai déchiré ma combinaison. Je me suis donc imposée une seconde expérience. Cette fois la trace est visible sur la toile, car la toile est devenu la table de ouija.
Les quatre gros pétards ont été disposé sur un cercle de 10cm de diamètre, les dix petits pétards ont été disposé sur un cercle de 30cm de diamètre, et les vingt six pétards de tailles médiums ont été disposé sur un cercle de de 50cm de diamètre. Les trois cercles formant une cible. Par la suite la toile a été disposé à plat par terre. J'ai ensuite versé de la boue autour des pétards. Puis je les allumé chacun leur tour. Les pétards Bonjour, Oui, Non ont explosé, mais Au revoir a été couché par l'explosion d'un des autres et je n'ai pas pu le rallumer, et il a disparu, ou je l'ai perdu. Sur les petits pétards quatre ont explosé, quatre n'ont pas explosé, un est porté disparu et le dernier est coincé sous la couche de boue sur la toile. Cependant sur les quatre qui reste je ne connait pas leurs chiffres car ils sont immaculés de boue. Sur les vingt six pétards de tailles médiums, seize ont explosé, les autres sont restés intact. Les lettres ayant explosé sont F, H, I, J, K, M, N, P, Q, R, S, U, V, W, X, Y, Z.
S'il y a un message caché là de dedans je ne l'ai pas encore découvert mais j'y travaille.


Finalement pour le rendu sur le sujet de la lumière j'ai deux vidéos tourné de nuit, deux toiles immaculé de boue, une combinaison en sacs poubelles et un lustre d'allumettes. Je posterai bientôt des photos.

(PS: Les deux expériences ont été réalisé de nuit, et filmé avec une caméra spéciale)

vendredi 6 février 2015

Choron Dernière (2009, Pierre Carles et Eric Martin)

Alors c'est l'histoire d'une bite et de petits vieux à Aubréville... On dirait le début d'une blague (quoi que je ne vois pas comment elle peut se finir), mais c'est ce que l'on peut retirer de Choron Dernière si on ne cherche pas la petite bête. Car malgré le fait que Hara-Kiri se désigne comme le journal bête et méchant, ses dessins, ses articles nous donnait à réfléchir. Et Charlie Hebdo en est l'héritié. Du moins la première version, mais j'y reviendrait.

Lire la suite...

mercredi 5 novembre 2014

Gunther Von Hagens

body-worlds-cavaliere.jpg

Gunther Von Hagens est un anatomiste allemand né en 1945 dans une petite ville allemande.
Déjà on part mal pour un travail sur un artiste controversé. Mais au fond un artiste controversé n'est-il pas un artiste incompris?

Lire la suite...

dimanche 19 octobre 2014

9 Muses, (2001)

wim10.jpg

9 Muses (2001), est une oeuvre de l'artiste Belge Wim Delvoye. Connu essentiellement pour sa série d'oeuvres Cloaca ou plus souvent appeler la machine à caca, mais il a aussi un site internet qui claque -> http://www.wimdelvoye.be/#.

Lire la suite...

lundi 2 juin 2014

Beat Generation

The Beat Generation is a literary and artistic movement on 50's mainly in the U.S.A. In fact it is Jack Kerouac the inventor of the term of the Beat Generation. The precursors of the movement are William Burroughs, Allen Ginsberg and Jack Kerouac.
They are precursors of the sexual liberation = homosexuality affirmed = scandal in the puritan America, shakes the society in these certainties.
The Beat Mouvement is precursor, the beginning of many events
-> Mai 68
-> The opposition to the Vietnam war
-> The Woodstock Festival
This is all this events that enrich the American myth.
The watchwords of the beat mouvement are creativity, facination, attachment to large spaces and nature
The term Beat means tired or broken. This is american slang. The Beat Generation is the lost generation. This is a term used by the black american referring at poverty.
Beat it is "béat" in French, the beat of the heart, the beat to keep like in Jazz.
The influences of the artists are Ferdinand Celine for his popular language and his narrative rythm. And William Shakespeare.
Members of the movement were new bohemians with they vigorous and libertarian creativity .
Allen Ginsberg one of the most important members of the Beat Movement was a poet. His most famous poem (like The Road of Kerouac) is Howl. A prose poem. Ginsberg was homosexual. These texts are raw and explicit. It has also written texts with amphetamines.

La chose la plus importante que j'ai apprise cette année.

Cette année j'ai appris que j'étais punk.



Plus sérieusement.
Certaines choses se sont concrétisées pour moi. Le fait que je m'apprêtais à rentrer dans un monde de fou où les collectionneurs et les critiques d'art font la loi. Un monde de fou où à l'instant où j'écris ces mots je me demande si j'y ai ma place.
Cela doit être légitime. On se pose tous des questions sur notre existence. Non?
Mais j'ai aussi appris que je suis à l'école pour apprendre. Apprendre à me ramasser, à subir un dur retour à la réalité, descendre de mon nuage. Il faut se planter pour que ça marche, parce qu'au final si ça ne marche pas du premier coup c'est pas marrant. Pourtant il m'arrive encore de bloquer. A l'heure actuelle je suis devenue incapable de réaliser une vidéo. Pourtant j'en eu fait. D'ailleurs on a de cesse de me rappeler certaines. Est ce que c'est vraiment ça qui me bloque? Ce que j'ai fait avant? C'est vraiment une raison stupide. Mais je surmonterai ce blocage. J'apprendrai. Peut être ce sera la chose la plus importante que j'apprendrai l'année prochaine. Oublier un passé pour mieux évoluer.
Mais je n'ai toujours pas exprimé la chose la plus importante que j'ai apprisse cette année.
Je pense que j'ai appris à beaucoup plus réfléchir cette année. Poser ma réflexion avant d'agir. Même si je ne le fais pas toujours, que ce n'est pas forcément devenu un réflexe, j'essaie de comprendre ce que je veux vraiment faire avant de faire tout simplement.
Et aussi que les sujets donnés ne sont que prétexte pour que l'on travaille.

lundi 26 mai 2014

Le Gai Savoir

Dans ce texte extrait du "Gai Savoir" (1882-1886) de Nietzsche, ce dernier s'adresse à toutes les personnes susceptibles de le lire. Voir même au delà, car même si la philosophie reste en général réservé à une certaine élite, ici Nietzsche parle de "nous autres". Par le "nous" il nous inclus avec lui, mais par l'"autres" il nous met à distance de quelque chose. D'autres personnes probablement. On peut alors ce demander qui sont les autres. Il nous qualifie de "généreux et riches de l'esprit". Alors les autres seraient radins et pauvres de l'esprit?
Si nous partons de cette problématique, le raisonnement de Nietzsche dans son texte devient tout de suite plus clair. Ce dernier nous compare à des fontaines qui permettent au gens de s'y reposer et de parler. Des fontaines qui écoute et qui absorbe ce qu'on leur donne même le pire. En étant généreux, on reçoit, en recevant nous nous enrichissons. Nous gardons ce que nous savons, ce que nous apprenons, attendons tels des âmes errantes pour ensuite pouvoir échanger avec quelqu'un d'autre qui sera peut être radin et pauvre de l'esprit.
Ce "nous autres" s'adresse à quiconque lit ce texte. Donc finalement tout le monde peut se considérer comme riche et généreux, toujours prêt à partager.
Et lorsque quelqu'un vient se reposer sur nous, nous ne nous défendons pas. Car après tout à moins que cette personne soit un inconnu que vous rencontrez à plus de minuit dans une rue sombre, nous avons à apprendre de chaque personne que l'on croise.
Et telle l'eau d'une fontaine lorsque quelqu'un y plonge sa main, un rencontre peut rendre notre esprit trouble. Nos idées de bases se bouleversent et une réflexion sur nous s’opère. Et inversement ce bouleversement et cette réflexion peuvent s’opérer sur notre interlocuteur.
Nietzsche dit aussi que ce sont des sujets liés à l'actualité. Soit des sujets somme toute plus normaux.
Les années 1880 ont était marqué par la construction de canal de Panama, la colonisation de l'Indonésie par la France, plus largement la colonisation de l'Afrique, l'école gratuite et laïque pour tous en France, la liberté de la presse en France, ou encore une grave crise bancaire après la faillite de l'Union générale (une banque qui n'a eu que 7 ans de vie), toujours en France. On peut rapidement imaginer les sujets des conversations.
Un conversation à notre époque tournerait en ce moment autour des élections européennes, du festival de Cannes, l'Ukraine, Conchita Wurst, la coupe de monde du foot, les extra-terrestres, ou la fin du monde (vu qu'il y en a une toujours proche).
Alors on absorbe, on réfléchit, on adopte un mode de pensé et on accumule des données. On s'enrichit tel des fontaines à voeux.
Retenons aussi que nous ne sommes pas seul dans la vie, et si c'est le cas ne serait ce pas un choix? Car nous pouvons aussi être le voyageur épuisé, l'autre radin et pauvre de l'esprit. Mais dans ce cas il y a toujours quelque part une fontaine qui nous attends, que nous rendrons trouble, et qui nous enrichira probablement en contrepartie.

vendredi 31 janvier 2014

Neverland

mardi 28 janvier 2014

FIPA - Peaky Blinders

Section: Serie.
Director: Otto Bathurst
Scriptwriter: Steven Knight
Main cast: Cillian Murphy, Sam Neill, Helen McCrory.
Music: Martin Phipps
Camera: George Steel

Lire la suite...

Gustave Courbet précuseur du groupe Medvedkine?

Voici une question bien complexe, que j'ai tourner et retourner dans ma tête, qui à presque virée à l'obsession pour savoir quel était le rapport entre Gustave Courbet et le groupe Medvedkine. Et puis la réponse m'a finalement paru évidente après quelques recherches effectuées sur Courbet et le groupe Medvedkine.

Lire la suite...

mardi 7 janvier 2014

Légendes Urbaines, Mike le poulet sans tête.

photobis.jpg

Mike le poulet sans tête, est un coq qui aurait vécu 18 mois sans tête de 1945 à 1947. Et là vous me dites, comment ce volatile a-t-il survécu sans sa tête? Et bien il s’avérerait que le fermier lui aurait mal coupé la tête, lors du sacrifice de la pauvre bête et que celle ci aurait conservé une oreille et une partie de son cerveau. L'animal devint rapidement un "monstre" de foire, fit le tour de foires et paru dans des magazines. Mais des associations de défense des droits des animaux ne l’entendirent pas de cette oreille et demandèrent que que le travail commencé soit finit. Mike mourut étouffer dans un hôtel. Le fermier refusa avouer qu'il l'avait laisser mourir. Et par la suite tua des vingtaine de poulet en espérant qu'un autre "phénomène" se produise.

Lire la suite...

mercredi 11 décembre 2013

Sirène

sirenemgr.jpg

Je ne sait pas trop comment introduire le texte de cette fois ci. Donc lisez vous comprendrez assez vite de quoi ça parle.
sirenemgr.jpg

Lire la suite...

mardi 26 novembre 2013

Métamorphose

Maintenant je vois moi même ce que je suis. Je sait que je suis maintenant. J'indique du bout du doigt sur la vitre embuée mon véritable visage. Une personne... différente... monstrueuse. Un regard avide de pouvoir mais emplit de peine. Des yeux cernés mais vides. Un visage rouge mais mort. Un sourire cruel mais triste. Ce n'est pas mon passé, c'est mon présent mais ce ne sera pas mon avenir. J'ouvre un tiroir remplit de médicaments. Je saisit celui qui semble le plus nocif, avec un nom incompréhensible et probablement dangereux en trop grosses quantités. Je le porte à mes lèvres et en met le plus possible dans ma bouche. J'offre à ma pense un met de choix ce soir. Je tombe. Mon pied droit convulse seul. Mon cerveau s'engourdit petit à petit, j'ai l'impression qu'il coule par mes oreilles. J'ai la gorge sèche. Mes bronches sont envahies par quelque chose mais je ne sait pas quoi. Ca m'empêche juste de respirer. J'étouffe. Je n'entends plus rien , si, des sifflements. Maintenant c'est tout mon corps qui tremble. J'ai l'impression de fondre. Je ne sent plus rien. Je lève le bras, pointe la poignet de la porte, mais je ne vois que mon bras disparaître laissant place à des écailles. Et je laisse la chaleur et les sifflements laisser place à la fraicheur et au silence. Laissant ces écailles recouvrir mon corps.
Le silence. L'obscurité. Combien de temps suis-je resté comme ça. Couché sur le sol de cette pièce. Je me lève et me voit. Les médicaments ont accélérer ma transformation au lieu de me tuer. Une bête. Une chose. Un regard emplit de peine mais avide de pouvoir, des yeux vides mais cernant les moindres pensées, un visage morte mais rouge de colère, un sourire triste mais cruel. Je suis le diable. Je suis la mort. Oui. Maintenant je vois moi même ce que je suis. Je sait ce que je suis maintenant.

dimanche 24 novembre 2013

Le marché de l'Art

Si il faut bien admettre quelque chose, c'est que le marché de l'art, ce n'est pas que François Pinault. Effectivement on peut en dénombrer deux, C'est du moins ce que j'ai compris.

Lire la suite...

lundi 18 novembre 2013

La Couleur.

Lire la suite...

dimanche 17 novembre 2013

Le Guggenheim de Bilbao

guggen-frank-gehry.jpg

Le musée Guggenheim de Bilbao est un musée d'art contemporain qui fut construit entre octobre 1993 et octobre 1997, il ouvrira au public cette même année. L'architecte de ce musée est Frank Gehry. Ce musée est le deuxième de la fondation Salomon Guggenheim a créé. Aujourd'hui il existe cinq musées Guggenheim dans le monde.

Lire la suite...

Flasher.

dimanche 10 novembre 2013

Le rire et l'amitié

Foot Girafe ou VW Voyou? Un choix difficile. De tout manière ce sera quand même un film de Jean Rouch. L'un sera de 1973 et l'autre de 1974. Et les deux sont tourné en Afrique. Aller, on commence par Foot Girafe.

Puis on enchaine avec VW Voyou.

Lire la suite...

- page 1 de 2